Les initiations

Le Reïki est une méthode simple, à laquelle on a accès en faisant un stage et en y recevant les initiations du Reïki.


Ce sont des rituels initiatiques, lors desquels le Maître Enseignant s’isole, à plusieurs reprises, avec chacun de ses élèves, pour les faire bénéficier d’une ouverture de leur canal central et de la faculté de pratiquer le Reïki.

Même si ce procédé est un peu étonnant, c'est la procédure consacrée et les effets en sont étonnants...

Ils s’apparentent à de puissants électrochocs énergétiques.

 

Après avoir reçu les rituels initiatiques ou initiations, on se connecte aux énergies de la Terre, puis du Ciel, chacun apprend à se centrer, en Conscience, en imposant les mains sur Soi. Cette phase préparatoire est transmise en cours de stage, afin que chacun puisse être le plus rapidement autonome, dans son expérimentation de l’énergie, en auto-soins.


Ce qui relève bien évidemment d'une pratique suffisamment aguerrie, c'est l’aptitude à ressentir sous nos mains, les vibrations énergétiques émanant du corps et des flux internes.

 


Tout l’art d’un énergéticien en Conscience, est de développer son aptitude à ressentir en profondeur, comme un musicien affute son oreille interne ou un œnologue, son palais.


On ne devient évidemment pas virtuose de l’énergie en un coup de baguette magique.

 

Cela dit, tout le monde peut

facilement l’apprendre, même les enfants à partir de 7 ans.

 

Nous avons tous cette faculté à l'état latent en nous, qui a besoin d’être activée par les initiations ; lors de celles-ci, le Maître Enseignant ouvre donc le canal central de chaque élève, afin de lui permettre cette canalisation de l’énergie universelle.


Pour cela, plusieurs initiations sont nécessaires, dont le nombre varie selon les cas et les degrés, qui se matérialisent par de très fortes transmissions d’énergie.

Une fois initié, chacun garde cette faculté à vie et peut la réactiver à tout moment, même après une longue période d'inactivité.

Cela dit, plus on utilise l’énergie du Reïki et plus on l’expérimente, plus elle passe en force à travers les mains, avec des effets potentiellement amplifiés.

 

Contrairement au guérisseur ou au magnétiseur, le praticien Reïki n’utilise pas sa propre énergie : il la capte pour la retransmettre ; il n’est pas censé se sentir vidé de son énergie, suite à une séance, contrairement aux autres praticiens, qui peuvent se sentir dépossédés de leur énergie vitale.


Avec un juste positionnement et la Conscience nécessaire à l'évacuation des énergies usées brassées, bien au contraire, le praticien peut bénéficier d’un ressourcement   énergétique en suite de séance.