La philosophie du Reiki

Mikao Usui s’est investi pendant 7 années de sa vie auprès des mendiants, dans les bas quartiers de Kyoto. Il s’est mobilisé grandement dans la cité, donnant de nombreux soins, accompagnant ainsi les démunis dans leur misère. Il a progressivement pris Conscience du fait que les mêmes personnes revenaient toujours à lui, sans pour autant prendre la Responsabilité de leur vie. En s’intéressant de près à cet état de fait et en échangeant avec chacun, il a compris qu’une majorité d’entre eux ne se prenait pas en charge, et ne pouvait envisager d’arrêter de mendier.

Mikao Usui fut profondément interpelé. Il réalisa qu’il avait omis un élément majeur, dans ses soins : s’assurer de l’implication de la personne bénéficiaire, dans un travail de Conscience de Soi et d’engagement personnel dans sa propre transformation.

Appelé par les enseignements de l’empereur Meiji, qui régnait alors au Japon, il adopta ses principes de vie et les associa à la pratique du Reïki. Il mit en place la philosophie du Reïki, avec ce que certains appellent les principes du Reïki, et que nous nommerons plutôt les idéaux du Reïki, laissant ainsi le choix à chacun de les adopter ou pas. Ceci également pour garder en tête qu’ils peuvent être une finalité vers laquelle nous choisissons de tendre, sans pour autant culpabiliser quand nous n’y arrivons pas complètement…

La finalité du Reïki est de promouvoir l’Amour, la Tolérance et la Paix à travers le monde, en état de fraternité bienveillante.